1. Home
  2. Noticias
  3. Partenariat de Recherche & Développement (R&D) à l’international

Partenariat de Recherche & Développement (R&D) à l’international

Actualités
23Juin. 2021

Dans la continuité des échanges historiques avec le groupe géotechnique de l’université PUCV de Valparaiso au Chili, un nouveau projet R&D va être lancé pour une durée de 24 mois. En effet, le projet proposé par le groupement de travail mené par la PUCV composé par le SERNAGEOMIN (Service National de géologie et des mines), […]

Dans la continuité des échanges historiques avec le groupe géotechnique de l’université PUCV de Valparaiso au Chili, un nouveau projet R&D va être lancé pour une durée de 24 mois.

En effet, le projet proposé par le groupement de travail mené par la PUCV composé par le SERNAGEOMIN (Service National de géologie et des mines), la compania Minera Pudahuel et Sol Solution, a été sélectionné dans le cadre de l’appel à projet IDeA de FONDEF (Fonds d’aide au développement scientifique et technologique du ministère de l’éducation chilien).

Ce projet, qui vise à accompagner la fermeture en toute sécurité des sites des mines moyennes, notamment par rapport à la stabilité des stériles (résidus) miniers, porte sur le développement d’une plateforme intelligente d'évaluation périodique de la stabilité physique pour une fermeture sûre et progressive des terrils dans les mines de taille moyenne.

En effet, le Chili, premier producteur et exportateur au monde de cuivre (plus de 30% de la production mondiale), possède également les plus grandes réserves de cuivre au monde avec 210 millions de tonnes, soit 22%. Les processus d’extraction du minerai, bien que de plus en plus évolués et performants, génèrent des quantités astronomiques de stériles miniers sableux qui sont compactés et stockés sous forme de barrages qui peuvent faire plusieurs centaines de mètres, comme la digue de contention du réservoir du Mauro qui mesure près de 300 mètres de hauteur et retient 1,7 millions de m3 de résidus miniers compactés.

On y recense plus de 750 dépôts de stériles miniers dont plus de 80% sont inactifs ou abandonnés.

Si l’on rajoute à cela la sismicité du Pays et les risques de liquéfaction de ces ouvrages, on imagine les efforts des parties prenantes pour assurer la stabilité de ces ouvrages.

Face à ce risque, le projet que nous menons trouve toute son importance, en proposant une approche multi-échelle (images satellite, essais géophysiques et géotechniques) associée à l’utilisation des derniers développements en intelligence artificielle afin de surveiller et de contrôler les barrages de stériles miniers pour mettre en œuvre une fermeture progressive sûre. En outre, dans le cadre de la solution proposée, une procédure sera développée pour la mesure des variables critiques qui définissent la stabilité physique d'un site en utilisant des tests in situ (Drone, sismique géophysique de surface MASW et/ou MAM, rapport spectral HSVR ou méthode Nakamura, et pénétromètres dynamiques légers). Cette procédure peut être utilisée dans les cas où une évaluation générale de certaines des variables critiques est nécessaire.

La participation de Sol Solution consistera essentiellement à la mise à disposition des technologies innovantes, et du savoir-faire en traitement et la spatialisation des indicateurs alimentant cette plateforme.

A lire

Les actualités Sol Solution Voir toutes les actus

Inscrivez-vous à notre newsletter