1. Accueil
  2. Actualités
  3. Un train d’avance

Un train d’avance

Actualités
23Juil. 2019

Parmi les marchés sur lesquels opère Sol Solution, on compte le domaine ferroviaire. Le renouvellement des voies nécessite de disposer d’informations sur la nature, la résistance et l’état hydrique des différentes couches d’assise ferroviaire. On obtient ces renseignements grâce à des sondages, réalisés au Pandoscope® par exemple. Mais pour préparer cette investigation et réaliser les […]

georadar

Parmi les marchés sur lesquels opère Sol Solution, on compte le domaine ferroviaire.

Le renouvellement des voies nécessite de disposer d’informations sur la nature, la résistance et l’état hydrique des différentes couches d’assise ferroviaire. On obtient ces renseignements grâce à des sondages, réalisés au Pandoscope® par exemple. Mais pour préparer cette investigation et réaliser les sondages aux emplacements les plus pertinents, les gestionnaires d’infrastructures ferroviaires sont en demande d’informations donnant une vision d’ensemble de l’état de l’assise.

Ce bilan est réalisé grâce aux informations récoltées par des antennes géoradar - ou radar à pénétration de sol - montées sur une locomotive. « Le procédé des antennes géoradar existe depuis longtemps, note Younès Haddani, géotechnicien et responsable du service « innovation et diagnostic » chez Sol Solution, mais on ne les utilise en France dans les investigations ferroviaires que depuis 2010, lorsqu’il a fallu mettre en oeuvre une méthodologie à haut rendement. »

L’essai consiste à équiper une locomotive de trois antennes radar, un GPS et une caméra vidéo. Le passage de ce convoi se fait à 80 km/h, ce qui lui permet de s’insérer dans la circulation habituelle sur les voies, une caractéristique qui intéresse bien sûr beaucoup les gestionnaires de réseaux. Aussi, près de 4000 kilomètres de voies ont été examinés en France, en Belgique et à Singapour.

La prestation se déroule ainsi : on fait circuler le train radar depuis lequel sont émises des ondes électromagnétiques et on mesure ce qui est réfléchi.

Lorsque les données sont traitées, une réunion avec les ingénieurs du client est organisée. « Ils ont une bonne connaissance de leur patrimoine, explique Younès Haddani, que nous croisons avec nos résultats pour décider de l’emplacement de sondages géotechniques à réaliser au Pandoscope®. Cette investigation nous donnera des renseignements supplémentaires sur l’assise ferroviaire. »

La synthèse de ces informations et de l’analyse des signaux radar fournit un enregistrement continu des caractéristiques physiques du sol jusqu’à un à deux mètres de profondeur. « En particulier, souligne le géotechnicien, il révèle le pentage des couches, qui conditionne le bon écoulement des eaux. Et cette donnée est essentielle car l’eau est l’ennemie des sols. »

A lire

Les actualités Sol Solution Voir toutes les actus