1. Accueil
  2. Actualités
  3. Inauguration du rempart de Courpière

Inauguration du rempart de Courpière

Actualités
17Mai. 2019

Article extrait du magazine « Puy de Dôme en mouvement » n°193, mai 2019   À Courpière (Puy-de-Dôme), Sol Solution a assuré conjointement avec Pascal Parmantier, architecte du patrimoine, la maîtrise d’œuvre d’une opération techniquement délicate, une “paroi clouée” qui relevait aussi de l’urbanisme et de la restauration de monument ancien. L’intervention consistait à édifier un mur […]

rempart Courpière

Article extrait du magazine « Puy de Dôme en mouvement » n°193, mai 2019

 

À Courpière (Puy-de-Dôme), Sol Solution a assuré conjointement avec Pascal Parmantier, architecte du patrimoine, la maîtrise d’œuvre d’une opération techniquement délicate, une “paroi clouée” qui relevait aussi de l’urbanisme et de la restauration de monument ancien.

L’intervention consistait à édifier un mur clouté de 13 mètres de haut et d’une surface de 250 m2, sur une portion des anciens remparts située près du centre ville. Elle jouxte de nombreux bâtiments anciens, et c’est bien l’ensemble de l’îlot qui était menacé dans sa stabilité depuis un éboulement survenu en 2010.

À terme, cette opération de plus d’1,5 million d’euros HT crée aussi une liaison plus directe et rapide entre la partie haute du centre ville et le parc public Lasdonnas, situé le long de la rivière La Dore. La ville de Courpière a sollicité Sol Solution pour mener des études préliminaires (sondages, forages) et avant de lui confier une mission de maîtrise d’œuvre. Depuis l’avant-projet en passant par le choix de la solution technique, en lien avec les habitants riverains, et le dimensionnement de l’ouvrage selon les Eurocodes 7 et 8, Sol Solution a effectué la consultation des entreprises et le choix de l’entreprise, jusqu’à l’accompagnement et au suivi des travaux qui se sont déroulés sur une année, en lien avec l’architecte des Bâtiments de France.

Les contraintes étaient nombreuses tout au long du chantier, notamment celle d’un suivi topographique par une station automatique permanente : elle transmettait par Internet toutes les informations sur les mouvements du site. La “paroi clouée” est constituée d’une centaine de barres métalliques introduites dans des forages légèrement inclinés, avant qu’on y injecte un coulis de ciment. Le béton était ensuite projeté en façade afin de constituer une liaison solidaire entre les clous, avant l’élévation d’un parement de pierres maçonnées. Celui-ci restitue son apparence originelle à l’ancien rempart médiéval, désormais à l’abri de tout risque sismique…

Groupement d’entreprises de l’opération : GTS (travaux publics, 69800 Saint-Priest), Guintoli (terrassements, 63170 Aubière), Comte (bâtiment, monuments historiques, 42600 Champdieu).

Découvrez notre étude de cas concernant le rempart de Courpière.

A lire

Les actualités Sol Solution Voir toutes les actus